Politiques européennes et action transnationale

Ce master forme les cadres des affaires publiques de l’espace européen et euroméditerranéen de demain. Dans un monde où toute action publique revêt simultanément une dimension localisée et une perspective internationale, il prépare ces futurs professionnels à la gouvernance publique au concret, en se focalisant sur l’apprentissage des techniques et stratégies de la décision dans un contexte où les affaires publiques sont travaillées par des dynamiques transnationales.

Aujourd’hui, la production de l’action publique n’est plus l’apanage des seules autorités étatiques. Elle met aux prises les institutions de pouvoir – qu’elles soient internationales, nationales ou locales – avec une pluralité d’acteurs non gouvernementaux : ONG, société civile, experts, acteurs socio économiques, opérateurs culturels, etc.

Deux options :

  • EUROPE / Ingénierie de projets européens, lobbying et advocacy
  • EUROMED / Ingénierie de projets euroméditerranéens et coopération décentralisée

Compétences visées

Afin de maîtriser le caractère à la fois localisé et transnational des programmes d’action publique, le master vise à former
les futurs professionnels à la compréhension des :

  • tensions et contraintes multiples qui s’exercent sur les processus de décision publique
  • évolutions morales et matérielles des sociétés que les décisions publiques entendent réguler
  • nouveaux savoirs et instruments de gouvernement.

Débouchés

  • Chargé-e d’études, de mission, de projet dans les services internationaux des opérateurs publics
  • Chargé-e d’études, de mission, de projet dans les services affaires publiques internationales des organisations privées ou associatives
  • Chef-fe de projets Développement à l’international (Europe, Méditerranée)
  • Conseillèr-e en stratégie dans l’espace européen et/ou euro-méditerranéen (culture, environnement, urbanisme, social, éducation…)
  • Advocacy adviser, policy officer dans les ONG

Contact