Directeur de Sciences Po Aix depuis juin 2015, Rostane MEHDI, Professeur de droit public, a été élu, le 9 juillet 2018, Président de la Conférence Régionale des Grandes Écoles – PACA. Il succède au Professeur Frédéric FOTIADU, Directeur de l’École Centrale de Marseille.

Cette conférence rassemble à ce jour 13 établissements : Sciences Po Aix, le site aixois des Arts & Métiers ParisTech, le campus de Gardanne de l’École des Mines de Saint-Etienne, l’École Nationale Supérieure des Officiers Sapeurs-Pompiers installée à Aix-les-Milles, l’IAE d’Aix-Marseille Université, l’École de l’Air à Salon de Provence, le site Marseillais de l’École Nationale Supérieure Maritime, Kedge Business School Marseille, l’ISEN Toulon (YNCREA Méditerranée), SeaTech école de l’Université de Toulon, Eurecom Sophia Antipolis, l’école d’architecture de Marseille et Centrale Marseille. Créée en 2011 et affiliée à la Conférence des Grandes Écoles dont elle relaie et décline certaines actions en particulier en matière d’équité éducative, la CRGE PACA fédère ses membres dans une volonté de partage d’expérience, d’échanges, de partenariats multilatéraux et de coopération régionale.

Rostane MEHDI articulera son action, à la tête de la CRGE PACA, autour de quatre priorités :

  • Renforcer l’intégration territoriale et la stratégie institutionnelle des grandes écoles de PACA. Ces établissements contribuent, en effet, au rayonnement scientifique, culturel et économique d’une région largement ouverte sur le monde. L’impact de leur apport à la vitalité régionale doit être désormais précisément apprécié en vue d’entamer un dialogue mutuellement fructueux avec l’ensemble des pouvoirs publics locaux ;
  • Étendre le périmètre de la CRGE PACA et en conforter la structuration ;
  • Combiner culture de l’excellence et démocratisation de l’accès à l’enseignement supérieur ;
  • Valoriser les convergences entre ses membres par l’organisation de manifestations communes.

Pour Rostane MEHDI, le développement de la CRGE PACA doit être pensé en cohérence avec les politiques de site très structurantes sur ce territoire afin de placer ses membres en mesure de relever les défis liés aux mutations de l’ESR.