La remise des prix et des diplômes de la Promotion Machiavel (2015-2020) se tenait le vendredi 19 novembre 2021 dans l’Amphi Bruno Étienne.

Félicitations et bonne route à toutes et à tous !

__

Extrait du discours d’ouverture du Professeur Rostane Mehdi, Directeur de Sciences Po Aix.
“Qu’est ce qui peut bien avoir poussé des jeunes femmes et des jeunes hommes à se choisir, au début du XXIème siècle, Machiavel comme patron de promotion ? Il n’est de nom qui soit plus étroitement associé aux défaillances morales qui affligent les sociétés humaines. Le Prince ne serait qu’un bréviaire satanique mis au service de toutes les tyrannies. Tout cela me paraît profondément injuste … Machiavel n’est pas le père du machiavélisme lequel renvoie à un système qui existait avant lui et dont il dénoncera, au risque de sa propre sûreté, les travers et les perversités. Car ne nous trompons pas, Machiavel a défendu la liberté des autres sans considération pour la sienne propre, le bonheur et la paix dans l’amour d’une patrie, l’Italie, qui n’existait pas encore. Commentant le Prince, Rousseau notait en sympathie avec Nicolas le Maudit que « rarement les désirs des peuples libres sont nuisibles à la liberté. Parce qu’ils naissent ou de l’oppression ou de la crainte. Bien qu’ignorants, les peuples sont capables de sentir [cette] vérité ». Machiavel n’envisageait la primauté d’aucune classe particulière, d’aucune caste, n’ayant pour seule préoccupation que le bien commun se confondant chez lui avec le bien d’un État facteur d’éclosion de la liberté. En cela, le Prince est bien le livre des Républicains. Un empirisme que féconde le souci d’assurer, effectivement, le bien de tous. Ce « Galilée de la politique » (Gioberti) a été et reste un indécrottable incompris. Ses contemporains comme les nôtres ont trop souvent pris la satire pour un éloge. Ce que je retiendrai pour ma part, et je suis persuadé que cela a guidé votre choix, c’est le refus absolu par 3 Machiavel de toute forme de résignation et la conviction que par une heureuse combinaison, l’intelligence et le courage peuvent tout sauver. E. Quinet, relèvera que Machiavel n’abandonne rien à la fatalité, préférant « armer l’homme comme s’il était seul au monde, sans la protection et la crainte des Dieux »”.