Pour une entrée en matières et en guise de mise en bouche d’une année plutôt dense, les étudiants en Master 2 « Journalisme et communication à l’international » ont pu débattre avec le journaliste d’investigation et producteur Luc Hermann autour du documentaire « Jeu d’influences » réalisé en collaboration avec Gilles Bovon. Une plongée fascinante et inquiétante à la fois dans le monde des communicants ou « spin doctors » qui, de l’affaire Kerviel à l’affaire Gasquet, met en scène le travail de ces « hommes et femmes de l’ombre » qui, bien souvent, parviennent à façonner l’opinion et changent l’image de leurs clients. Voire suscitent des débats de société à même d’influencer le cours des lois comme, par exemple, le travail du dimanche ou l’autorisation de commercialiser des détecteurs de radars, commercialisation à laquelle s’était opposé le ministère de l’Intérieur.

Dans cette enquête sans concession, les plus brillants de ces « faiseurs d’opinion » dévoilent quelques secrets des stratégies mises en place parfois dans l’urgence pour répondre à une crise médiatique, égratignant au passage le rôle et la place des médias dans notre société, mais revenant aussi parfois sur leurs propres échecs.

Les passionnés des coulisses du pouvoir et de stratégies de communication qui agitent politiques et sphères médiatiques ne manqueront pas de se procurer le livre de Luc Hermann et Jules Giraudat qui se décline sous le même titre « Jeu d’influences » (Editions de La Martinière) et donne la parole aux communicants de Nicolas Sarkozy, François Hollande, Manuel Valls, Dominique Strauss-Kahn, Jérôme Cahuzac ou encore Liliane Bettencourt.

→ Luc Hermann est journaliste d’investigation, réalisateur et producteur. Il dirige avec Paul Moreira, Premières Lignes, une agence de presse indépendante. Il produit également le magazine Cash Investigation (présenté par Elise Lucet) sur France 2.