Journées de l'éloquence 2015 Aix-en-Provence

Du 11 au 16 mai 2015, la ville d’Aix-en-Provence accueillera le premier festival national de l’éloquence. Le thème de cette première édition sera la Révolution Française. “Des années lumières aux années terribles, les discours et les joutes de cette époque troublée seront joués ou racontés, en salle et dans les rues d’Aix-en-Provence”, explique Jérémie Cornu, Directeur Général du Festival récemment diplômé de Sciences Po Aix. Plusieurs étudiants et jeunes diplômés de l’IEP se sont investis dans l’organisation de cet évènement d’envergure. Une série de conférences pour mieux connaître les figures de la révolution débutera à Sciences po Aix les 11, 12 et 13 mai. Elles réuniront savants, universitaires, spécialistes du thème qu’ils abordent mais aussi des personnalités politiques et médiatiques, se revendiquant de cet héritage.

Rendez-vous sur le site du festival pour plus d’informations et consulter le programme complet.

La majorité des manifestations sont gratuites : conférences, théâtre de rue jouant les grands moments oratoires, concerts, et la venue exceptionnelle de La Comédie Française pour la soirée d’ouverture…

> CONFÉRENCES PROPOSÉES A SCIENCES PO AIX :

  • Conférence 1 « Mirabeau, l’enfant terrible de la Constituante »
    Lundi 11 mai, 10h30-12h30
    Amphithéâtre Bruno Etienne, Sciences Po Aix
    Avec Christian Kert, député des Bouches-du-Rhône et Jean Lebrun, journaliste et biographe
    > De Mirabeau, deux portraits peuvent être dessinés : l’un, élogieux, célèbre le héro de la Constituante et le génie de l’éloquence ; l’autre, hostile, dénonce l’agent corrompu de la monarchie et le jouisseur libertin. Entre ces deux images, comment considérer cet “enfant terrible” de la Révolution, qui fut le premier homme à résister à la volonté du roi ?

  • Conférence 2 « Olympe de Gouges, les femmes et la Révolution »
    Mardi 12 mai, 10h30-12h30
    Amphithéâtre Bruno Etienne, Sciences Po Aix
    Avec Olivier Blanc, historien et essayiste et Joëlle Gardes, universitaire, écrivain et philologue
    > Le 5 octobre 1789, les femmes de Paris, exaspérées par la faim, se rendent à Versailles afin de voir le roi. Le lendemain, sous leur escorte vigilante, le souverain s’installe dans la capitale. La combustion de la monarchie débute, la Révolution est lancée.Les femmes jouent un rôle déterminant jusque sur l’échafaud. Des figures aussi différentes qu’Olympe de Gouges et Mme de Staël, Marie-Antoinette et charlotte Corday, déterminent le cours des évènements. Que furent les femmes pour la Révolution, et que fut la Révolution pour les femmes?

  • Conférence 3 « Danton, l’Indulgent »
    Mercredi 13 mai, 10h30-12h30
    Amphithéâtre Bruno Etienne, Sciences Po Aix
    Avec Patrice Gueniffey, historien et directeur d’études à l’EHESS et David Lawday, biographe et journaliste
    >
    “Géant Hirsute” pour Victor Hugo, “âme la plus généreuse de la Révolution” pour Proudhon, Danton est un mythe. Face publique, il soulève l’assemblée et le peuple par ses harangues enflammées. Face cachée, il manigance, change d’avis et entretient tous les réseaux. Face publique, il s’immole à la cause civique. Face privée, il s’isole auprès des siens et confie sa lassitude. Qui fut l’homme Danton, cet exceptionnel “athlète de la Liberté”?