Chaque année, la Contribution de vie étudiante et de campus (CVEC) fait partie du processus d’inscription à Sciences Po Aix. Créée par la loi ORE du 8 mars 2018 pour l’Orientation et la réussite des étudiants, la CVEC est obligatoire dans le cadre d’une inscription en formation initiale dans un établissement d’enseignement supérieur. Elle est collectée par le CROUS. Les crédits sont ensuite utilisés par les établissements d’enseignements supérieurs et le CROUS pour créer, consolider et renforcer des actions dans les domaines de la santé, de l’accompagnement social, du soutien aux initiatives étudiantes, de la pratique sportive, de l’art et de la culture, ainsi que de l’accueil des étudiants.


À Sciences Po Aix, la CVEC est employée pour divers projets qui font partie intégrante de la vie de l’École.

Dans le domaine de la santé, cette contribution a permis de mettre en place les ateliers de sophrologie  et de recruter une psychologue. 

Autres dispositifs important financés par la CVEC : les Fonds de Solidarité et de Développement des Initiatives Étudiantes, destiné au financement des projets portés par des associations étudiantes (FSDIE Projets) et à l’aide sociale aux étudiants en difficulté (FSDIE Social), dont les campagnes sont ouvertes jusqu’au 30 octobre.

La culture n’est pas en reste, puisque chaque chaque année un artiste est associé à la Saison culturelle de Sciences Po Aix. Qu’il s’agisse d’un écrivain, d’un photographe, d’un réalisateur ou d’un plasticien, ce dernier anime tout au long de l’année des ateliers ouverts aux étudiants et aux personnels de l’Ecole. Un projet rendu possible par la CVEC.

Enfin, cette contribution étudiante finance la Mission Egalité de l’École, qui propose notamment des modules de formation pour la lutte contre les Violences sexistes et sexuelles (VSS) et des actions de sensibilisation telles que les conférences sur le consentement qui se sont tenues à la rentrée 2022, pour les étudiants de première et deuxième année.

Plus d’informations sur la CVEC sur le site etudiant.gouv.fr.