Double actualité pour le Professeur Philippe Aldrin qui publie coup sur coup deux ouvrages sur la communication et la médiation politiques.

Paru il y a peu, “Les mondes de la communication publique, Légitimation et fabrique symbolique du politique” écrit avec Nicolas Hubé, Caroline Ollivier-Yaniv et Jean-Michel Utard, aux Presses universitaires de Rennes avec le soutien de l’Université Paris-Est, interroge le travail de légitimation des décisions politiques sous l’angle de la “communication publique”.

Puis, prenant le contrepied des habituelles analyses qui suivent chaque scrutin européen, les mêmes contributeurs s’interrogent, à travers un ouvrage terriblement d’actualité ,”Les médiations de l’Europe politique”, sur l’enracinement de l’idée européenne et sur les moyens dont cette entité dispose pour fabriquer sa propre “légitimité politique”. En observant les concurrences et les coopérations entre divers champs d’intervention (administrations, académies, représentations d’intérêt, collectivités territoriales, médias, organisations politiques, etc.), ce livre désingularise cette politique européenne “pour l’appréhender en tant que pièce d’un jeu qui se déploie simultanément sur plusieurs échelles du politique”.


Légende photo : “Les médiations de l’Europe politique”, coordination éditoriale de Philippe Aldrin, Nicolas Hubé, Caroline Ollivier-Yaniv et Jean-Michel Utard, aux Presses universitaires de Strasbourg, 30 euros.