Projets culturels à Sciences Po Aix

Les Nouvelles Antigones à l’honneur

Les Nouvelles Antigones sont des résistantes. Certaines sont cyber-activistes, d’autres sont poétesses, toutes sont méditerranéennes et, face aux menaces et aux intimidations, elles font entendre leur voix à travers les nouveaux médias ou le blogging. L’association Sublimes portes a créé un projet culturel pour donner à entendre la parole libre ou la prose sauvage et poétique de ces femmes engagées. À travers un grand concert et une soirée électro, à travers des ateliers d’écriture ou à travers des conférences et des tables-rondes, Sciences Po Aix s’associera pendant toute la saison 2017-2018 à ce projet qui réunira aussi le Festival d’Aix et Seconde nature.

 


Nathalie Négro, artiste associée à Sciences Po Aix en 2017-2018

Pianiste et directrice artistique de PIANOANDCO, Nathalie Négro aime mixer les formes artistiques, passant du répertoire classique à l’improvisation, de la vidéo au slam. Artiste résolument engagée, elle a travaillé dans des prisons et des quartiers défavorisés et fut tout particulièrement sensible aux voix féminines des printemps arabes, car Nathalie Négro est, elle aussi, une Nouvelle Antigone ! Elle succèdera à Benjamin Dupé comme artiste associée à Sciences Po Aix pour l’année universitaire 2017-2018 et viendra dès le mois de septembre rencontrer à plusieurs reprises les étudiants, les enseignants et le personnel de l’établissement afin de constituer un groupe qui, à ses côtés, créera tout au long de l’année, un objet artistique qui devrait trouver sa place sur une scène au printemps…

http://www.pianoandco.fr/


[Chronique littéraire]

Dans le cadre du prix littéraire « Sciences Po Aix », une vingtaine de personnels administratifs, enseignants et étudiants se sont réunis pour des soirées d’échange et de partage autour d’une sélection littéraire.
A l’issue de ces soirées, l’idée de créer une rubrique « chronique littéraire » dans la newsletter de Sciences Po Aix s’est concrétisée. Voici donc la chronique littéraire d’Anne Martin et Marilyne Gardiol…

 

Le Bureau des jardins et des étangs par Didier Decoin de l’Académie Goncourt

Édition Stock

Lors de la rentrée littéraire de septembre 2016 nous avons entendu parler de ce livre et la présentation nous a fait envie, voilà comment nous sommes parties avec ce livre au Japon du XIIe siècle….

Ce livre se déroule dans le Japon du moyen-âge. Il raconte le voyage poétique de Miyuki veuve du fournisseur de carpes pour les étangs de l’empereur du Japon dans la cité impériale. Par fidélité pour son époux, Katsuro et pour sauver l’honneur de son village, elle entreprend le voyage que son mari effectuait régulièrement pour honorer la commande du « Bureau des jardins et des étangs ».

Son long périple, semé d’embuches, nous permet de découvrir les traditions, les croyances du Japon du XIIe siècle. Nous accompagnons Miyuki, courbée sous la palanche à laquelle sont suspendus ses viviers à poissons, son trésor…

Par la qualité des descriptions, la richesse de la documentation et de l’écriture, l’auteur fait appel à l’odorat, le goût, le toucher du lecteur et nous entraine dans un hymne à la nature. Ce récit est empli de poésie, d’imaginaire et de sensualité.

Ce roman, presque conte, évoque aussi de nombreux contrastes : entre la nature d’où vient Miyuki et la cité où elle se rend, entre son dénuement matériel et l’opulence des lieux où elle va, entre la délicatesse qu’elle a à l’égard des carpes et l’indifférence avec lesquelles elles sont reçues par les commanditaires. Le travail fourni par Katsuro et Miyuki semble titanesque par rapport à l’importance portée aux carpes par l’empereur.

Un très beau voyage qui nous a emportées, touchées et qui vous attend…

Marilyne Gardiol et Anne Martin

Book addicts !