Historique

Depuis 1956, Sciences Po Aix forme ses étudiants dans la longue tradition héritée du projet d’Émile Boutmy et s’attache à dispenser un enseignement d’excellence. Mais Sciences Po Aix s’inscrit également dans l’histoire de la ville d’Aix, grande capitale politique, juridique et universitaire de Provence.

Une Grande École en Provence

« Nous nous sommes demandés s’il n’était pas possible de faire mieux comprendre à la génération qui grandit la complexité et la difficulté des questions politiques » : Émile Boutmy, homme de savoirs, définissait ainsi son projet de créer l’Ecole Libre des Sciences Politiques. L’État républicain et la société qui naissent de la défaite de 1870 aspirent à un besoin de réforme auquel répond la création de cette école en février 1872, en se donnant pour mission de former l’élite dirigeante de la Nation.

Moins d’un siècle plus tard, c’est le même esprit qui présidait à la création de Sciences Po Aix, qui devint une institution publique en 1956, faisant dès lors de l’excellence sa vocation. Créé au début des années 1950 sous l’impulsion du Professeur Paul de Geouffre de la Pradelle, le Centre d’études politiques et administratives s’impose comme la Grande École du grand sud. Le décret du 27 mars 1956 le transforme en Institut d’Études Politiques.

Depuis cette date, Sciences Po Aix a fait prospérer une formation d’excellence, reconnue de tous, et prisée des étudiants, conscients d’être les décideurs publics et privés de demain.


Une Grande École au cœur de la ville

En 123 avant Jésus-Christ, le consul Caïus Sextius pose les premières fondations de la ville d’Aix-en-Provence. Elle s’imposera par la suite comme la grande capitale politique, juridique et universitaire de Provence. Au cœur de cette ville, au passé riche et prestigieux, célèbre pour son patrimoine architectural et sa qualité de vie, se trouve Sciences Po, situé en face de la cathédrale Saint-Sauveur. Cette dernière recèle sous son parvis quelques vestiges du forum romain tandis que des caves voûtées de cette époque se trouvent dans les fondations de Sciences Po.


Une Grande École dans un bâtiment illustre

Sciences Po Aix se situe dans un hôtel particulier du XVIIIe siècle, à l’endroit même où siégeait l’Université de Provence. Elle fut créée en 1409 par le duc d’Anjou, roi de Naples et comte de Provence, afin que soient enseignés le droit canonique et civil et la théologie. Dès le début du XIXe siècle, l’Université devient la nouvelle faculté de droit : sous les ors du Grand Siècle, Sciences Po Aix est aussi l’héritière d’une vieille tradition universitaire.


Les grandes dates de Sciences Po Aix

1872 : En février, Émile Boutmy fonde l’École libre des sciences politiques, de laquelle sont issues les neuf, bientôt dix, Instituts d’Études Politiques

1951 : Le Professeur Paul de Geouffre de la Pradelle fonde le Centre d’études politiques et administratives (CEPA) qui prépare les étudiants au concours de l’École nationale d’administration

1956 : Un décret du 27 mars 1956 crée l’Institut d’Études Politiques d’Aix-en-Provence

1969 : Sciences Po Aix se dote d’une unité d’enseignement et de recherche et est érigé en établissement public à caractère scientifique et culturel

1977 : Sous l’impulsion des étudiants, les travaux de rénovation des locaux de Sciences Po débutent et ne s’achèveront qu’en 1980

1981 : Raymond Barre, alors Premier ministre, décerne en avril 1981 le statut d’« établissement d’équilibre » à Sciences Po Aix. Cette mention, également accordée aux Instituts d’Études Politiques de Grenoble et Bordeaux, reconnaît la qualité de l’enseignement des IEP en région et les place « en équilibre » avec Paris. Elle leur garantit aussi leur autonomie de gestion. Sciences Po Aix reçoit une dotation en heures complémentaires et une subvention spécifique de fonctionnement

1984 : La loi Savary accorde aux Instituts d’Études Politiques leur autonomie juridique et financière

1989 : Sciences Po Aix obtient le statut d’établissement public à caractère administratif et se trouve doté de la personnalité juridique. L’ensemble des IEP sont autonomes, excepté Strasbourg qui a toujours le statut de composante de l’Université de Strasbourg

1996 : Année de modernisation des bâtiments et du matériel avec :

  • La création d’un nouvel amphithéâtre
  • La rénovation de l’amphithéâtre René Cassin
  • Le pavement et l’éclairage du patio
  • La réfection des peintures
  • L’amélioration phonique des salles de cours
  • La création d’une salle multimédia et d’une grande salle de lecture
  • L’aménagement d’une grande salle de cours modulable (185 places)
  • L’installation de liaisons audiovisuelles entre les principales parties du bâtiment et du Wifi sur les deux paliers donnant sur la cour intérieure de Sciences Po Aix


2006 :
Célébration du cinquantenaire de Sciences Po Aix. Le Professeur Christian Duval prend ses fonctions et sera renouvelé dans ses responsabilités en 2011

2008 : Sciences Po Aix se joint aux Instituts d’Études Politiques de Lille, Lyon, Rennes, Strasbourg et Toulouse pour organiser un concours d’entrée commun en 1re année. Ce rapprochement concerne également la formation, la recherche et l’intégration positive

2009 : Sciences Po Aix adopte son logo actuel, anthropomorphique, qui montre sa détermination à placer l’humain au cœur du campus. C’est également l’année de l’extension avec l’inauguration des nouveaux locaux situés au 31 de la rue Jean Dalmas. Désormais, Sciences Po Aix forme 1 800 étudiants, de la première année à la formation doctorale, en passant par les masters

2014 : Dans la continuité du concours commun aux six IEP, lancé en 2008, un concours commun d’accès en 2e année est organisé


Sciences Po Aix et ses promotions

Depuis 2006, l’IEP d’Aix-en-Provence attribue à chacune des promotions issues de son cursus, le nom d’une personnalité qui a marqué son temps par son œuvre ou son engagement.

  • Promotion 2006-2011 : Lucie Aubrac
  • Promotion 2007-2012 : Victor Hugo
  • Promotion 2008-2013 : Claude Lévi-Strauss
  • Promotion 2009-2014 : Philippe Séguin
  • Promotion 2010-2015 : Albert Camus
  • Promotion 2011-2016 : Robert Badinter
  • Promotion 2012-2017 : Nelson Mandela

Sciences Po Aix et ses directeurs

Huit personnalités de l’enseignement supérieur ont successivement occupé les responsabilités de directeur de Sciences Po Aix. Elles n’ont eu de cesse de faire croître le nombre et la qualité des étudiants, comme des enseignements, visant toujours pour chacun l’excellence.

Chaque directeur a apporté sa pierre à l’édifice, dans des domaines différents, selon les préoccupations et les attentes du moment, contribuant ainsi à faire de Sciences Po Aix la Grande École qu’elle constitue aujourd’hui. Tous ont su faire preuve d’un attachement particulier et d’un investissement sans faille au service de Sciences Po Aix.

 

spx-image-directeur geouffrePaul de Geouffre de La Pradelle (1956-1974)

Père fondateur, Paul de Geouffre de la Pradelle était professeur agrégé à la Faculté de Droit et de Sciences Politiques d’Aix-Marseille. En 1951, il crée le Centre d’Études Politiques et Administratives (CEPA) qui deviendra, en 1956, l’Institut d’Études Politiques.

 

spx-image-directeur cadoux

Charles Cadoux (1974-1979)

Professeur agrégé de droit public à l’Université d’Aix-Marseille III, ancien doyen de la Faculté de droit de Madagascar, il succède au Professeur Paul de Geouffre de la Pradelle en 1974 et décidera de la rénovation des bâtiments et des matériels.

 

spx-image-directeur daudetYves Daudet (1979-1984)

Professeur agrégé de droit public, il prend les rênes de Sciences Po Aix en 1979. Sous sa direction, le premier concours d’entrée sera organisé en 1980. Professeur à l’Université Paris II, il sera ensuite élu Vice-président de cette Université.

 

spx-image-directeur bourdon

Jacques Bourdon (1984-1996)

Agrégé de droit public, professeur à l’Université de Corte, Président honoraire de l’Université Aix-Marseille III, devenue par la suite Université Paul Cézanne, Jacques Bourdon est surtout un ancien élève de Sciences Po Aix.

 

spx-image-directeur ricci

Jean-Claude Ricci (1996-2006)

Professeur agrégé de droit public, licencié ès lettres, diplômé d’études supérieures de sciences politiques, ancien Vice-président de l’Université et Vice-doyen de la Faculté de Droit d’Aix-Marseille III, il succède à Jacques Bourdon en 1996 et participera à la modernisation de Sciences Po Aix.


spx-image-directeur duvalChristian Duval (2006-2014)

Professeur des Universités à Sciences Po Aix, il est agrégé des facultés de droit. Directeur du Centre de Préparation à l’Administration Générale en 1997, il devient président en 2003 de la Conférence Nationale des Directeurs d’Instituts et Centre de Préparation à l’Administration Générale (IPAG-CPAG). Nommé directeur de Sciences Po Aix en 2006, il contribue à la mise en place du concours commun aux six IEP et assure la présidence du premier jury en 2008. Sous son mandat, l’IEP restructure sa politique scientifique autour d’un centre de recherche unique (le CHERPA), diversifie son offre de formation et renforce ses infrastructures par diverses réalisations immobilières.



Laussel (5)Didier Laussel (décembre 2014 – juin 2015)

Professeur agrégé d’économie et ancien doyen de la Faculté d’économie et de gestion, Didier Laussel est président de l’IMéRA (Institut d’Études Avancées d’Aix-Marseille) et conseiller spécial du Président d’Aix-Marseille Université, lorsqu’il est nommé administrateur provisoire de Sciences Po à Aix afin d’assurer la transition suite à la démission du précédent directeur de l’établissement. Par une action déterminée, il stabilise la gouvernance de l’IEP et amorce dans l’urgence la refonte de l’offre de master. Porté par une haute conscience du service public, Didier Laussel marquera, en dépit de la brièveté de son passage aux responsabilités, l’histoire de l’Institut. Bien plus qu’un expert avisé ou un technocrate inspiré, Didier Laussel aura été un grand directeur de Sciences Po Aix.


Mehdi (2)Rostane Mehdi (depuis juin 2015)

Professeur de droit public, agrégé des facultés de droit, Rostane Mehdi a exercé de nombreuses responsabilités scientifiques (directeur de l’UMR-7318 “Droits international, comparé et européen” ; responsable du Master “droit international et européen”, …) et collectives (assesseur au doyen de la Faculté de droit et de science politique ; élu aux conseils d’université ;  délégué scientifique coordinateur à l’AERES …) avant d’être nommé Directeur de Sciences Po Aix en juin 2015.  Titulaire d’une chaire Jean-Monnet ad personam, il enseigne au Collège d’Europe de Bruges depuis 2002. Rostane Mehdi a, en outre, toujours conduit une action résolue en faveur de la construction européenne (ancien président de la CEDECE – association française d’études européennes ; membre fondateur du Groupe Eiffel) et de la constitution d’un espace euro-méditerranéen harmonieux (membre du Groupe des sages pour un dialogue entre les peuples et les cultures ; Mission “Union pour la Méditerranée” ; fondateur de l’École doctorale des juristes méditerranéens). Le nouveau directeur entend engager Sciences Po Aix dans une politique de développement exigeante, respectueuse des valeurs et principes d’un service public efficace. Son projet vise à poursuivre l’internationalisation des cursus, la promotion de méthodes pédagogiques innovantes, l’optimisation de l’employabilité des diplômés, ou encore le renforcement de l’attractivité et du dynamisme d’une recherche pluridisciplinaire.

Contact